Equilibre Cosmo-Tellurique



 




L’espace compris entre la terre et la couche la plus externe de l’ionosphère située à environ 55 km d’altitude, possède des capacités de résonance avec le champ magnétique terrestre, qui furent découvertes par le physicien allemand Schumann dans les années 1952-1957.




Elles lui ont permis de mesurer le Taux Vibratoire (la fréquence) de la terre que l’on peut comparer aux battements d’un cœur humain. 

C’est donc le rythme de pulsation naturelle de la Terre.


La résonance de Schumann serait le cœur de la Terre ; celui donnant le rythme à toutes formes de vie existant sur cette Terre, y compris celles des êtres humains.






Les résonances électromagnétiques sont engendrées par le champ magnétique terrestre lui-même engendré par les mouvements du noyau métallique liquide des couches profondes de la Terre.
Ces fréquences naturelles émises par la terre sont aussi appelées rayonnements « telluriques ».

De la même manière, le rayonnement dit « cosmique », tout à fait naturel, provient des fréquences envoyées par le soleil, la lune, le système solaire, les étoiles …
En 1983, les travaux de Schumann apporte la preuve d’un équilibre cosmo-tellurique naturel.

Le rayonnement cosmique de l’univers est un courant positif d’une fréquence de 7.83 Hz.
Le rayonnement tellurique provenant du champ magnétique terrestre est un courant négatif d’une fréquence de 7.83 Hz.

On estime que cet équilibre est « en harmonie » avec les états du cerveau humain qui produit des ondes qui vibrent en harmonie avec la fréquence terrestre.

Nous comprendrons facilement cet équilibre complètement naturel :




Notre organisme possède des milliards de cellules qui s’échangent des informations via des synapses articulées par une fréquence de 7.83 Hz/s.
Nos cellules sont de minuscules piles électriques et peuvent être facilement influencées par un changement de fréquence de l’environnement. 

Les répercussions sur la santé humaine de ce changement de fréquence pourraient être importante pour différentes raisons.

On peut facilement comprendre qu’une élévation de la fréquence, de ce taux vibratoire a des répercussions tant sur le plan physique que psychique sur les êtres humains.
Chez les êtres humains les fréquences inférieures à 12 Hz correspondent aux états de détente alors que celles supérieures à 12 Hz (prédominantes de nos jours) correspondent aux états de stress, d’anxiété, de travail cérébral intense, d’énervement pouvant aller jusqu’à la violence.
Pour information, le champ émis par les mains d’un magnétiseur a une fréquence de 7 à 8 hertz, fréquence qui a des effets thérapeutiques.

L’augmentation de cette résonance influe considérablement sur nos vies sans que nous en ayons conscience.
Depuis 1980, elle ne cesse de croitre. Ce phénomène qui s’est lentement développé au départ s’accélère actuellement sans explication évidente.
Cette accélération engendre l’ouverture de l’esprit de l’humain mais explique peut-être pourquoi nous avons souvent l’impression que le temps s’est accéléré, et que les événements et les changements surviennent de plus en plus rapidement dans notre vie.

On comprendra également facilement que la modification du champ tellurique dûe au sous-sol (faille, cours d’eau souterrain, phénomènes géologiques particuliers …a une incidence sur le bien-être du vivant puisque l’équilibre n’y est plus.
La rupture de l’équilibre cosmo-tellurique induit une perturbation dans le rythme cellulaire.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Constellations chamaniques